Vous êtes ici : Accueil > Silox Holding > Historique

Historique

1983

Constitution de la Société Industrielle Liégeoise des Oxydes (SILOX) dont l'objet est la production et la commercialisation d'oxydes de zinc.

1997

SILOX prend le contrôle de la société canadienne Hydro Technologies Inc. (HTCI), qui produit de l'oxyde de zinc et des agents liquides de blanchiment à base d'hydrosulfite de sodium.

1998

SILOX acquiert la société française Société Nouvelle des Couleurs Zinciques (SNCZ), leader mondial dans le domaine des pigments anticorrosion, en particulier des phosphates de zinc et chromates de strontium.

2001

Silox prend le contrôle de la société Transpek-Silox Industry Ltd. (TSIL), qui compte quatre usines en Inde et produit de la poussière et des oxydes de zinc, des sulfoxylates de sodium et de zinc ainsi que de l'hydrosulfite de sodium et du SO2 liquide.

2002

SILOX acquiert les activités de PRAYON liées à l'hydrosulfite de sodium et au dioxyde de soufre.

2002

SILOX acquiert la société Jean Goldschmidt International (JGI), basée à Bruxelles, et indirectement ses filiales HYDROMETAL, située à Engis, ainsi que METALS & RESIDUES, établie aux Pays-Bas. Ce groupe est spécialisé dans le commerce de résidus complexes de métaux non ferreux ainsi que dans leur traitement et valorisation par voie hydrométallurgique.

2003

SILOX conclut un accord avec CLARIANT UK pour la reprise du fonds de commerce de son activité en hydrosulfite de sodium. SILOX UK est constituée et reprend l'équipe d'assistance technique de CLARIANT UK.

2007

SILOX acquiert 15 % additionnels du capital de sa filiale indienne Transpek-Silox Industry Ltd, ce qui porte sa participation à 83,28 %.

2008

La société Jean Goldschmidt International (JGI) prend une participation de 35 % dans le capital de la société française RECUPAC S.A.S. qui a pour objet de développer et d'exploiter des procédés hydrométallurgiques de valorisation des poussières d'aciéries électriques. Le partenaire de JGI dans cette société est la société RECUPYL S.A.S.

2009

METALS & RESIDUES, filiale de JGI, acquiert le groupe CLAUSHUIS, situé aux Pays-Bas, dans la périphérie d'Amsterdam, actif principalement dans le recyclage du mercure et du plomb.

2011

Jean Goldschmidt International (JGI) cède ses parts dans le groupe Metals & Residues CLAUSHUIS pour des raisons stratégiques.

2014

JGI revend ses parts dans RECUPAC S.A. et obtient l'autorisation de traiter des poussières EAF afin de produire des pigments.

Historique